Maxime Passerault, Ornitho pour la 62ème mission aux Kerguelen

05 octobre 2011

Bonjour et bienvenue…

…sur le blog d’un hivernant de la 62ème mission aux Kerguelen.

 

Me voila parti pour passer un peu plus d’un an dans les TAAF (Terres Australes et Antarctiques Francaises), sur un archipel subantarctique, en tant qu’ornithologue pour l’Institut Polaire Français - Paul Emile Victor (IPEV). Au cours de cet hivernage, je vais donc participer à des programmes de recherches s’intéressant à l’impact des changements globaux sur les écosystèmes de l’océan austral.

http://www.institut-polaire.fr

  http://www.taaf.fr/spip/

 

Par mes photos et mes écris, je vais tenter de partager avec vous cet hivernage et de vous faire découvrir la vie, les paysages et l’ambiance qui règne sur ces terres soit disant désolée…

Pour me joindre :
mpassera@kerguelen.ipev.fr

Pour m’écrire :
M. Passerault Maxime
Base de Port-aux-Français
District de Kerguelen
Terres australes et antarctiques françaises
Via La Réunion

Posté par pix_nature à 19:55 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


06 octobre 2011

Avant-Propos

Les îles Kerguelen

D’origine volcanique, l'âge de ces îles est de 30 à 40 Ma, ce qui en fait l’un des plus vieux archipels du domaine océanique. Sa superficie de 7 215 Km² (comparée aux 8 722 km² de la Corse) est constituée par une île majeure, la Grande Terre qui représente neuf dixième de la surface totale et de quelques trois cents îles et îlots.

 

 D’une surface bien supérieure dans le passé, des milliers d’années d’érosion ont créé ce littoral très découpé. Cet aspect témoigne de l’érosion glacière et des conditions climatiques qui y règnent à savoir un vent presque constant et des précipitations abondantes.

A latitude équivalente dans l’hémisphère nord, cet archipel se situe approximativement au même niveau que Paris. Cependant, la quasi-absence de terres émergées dans l’hémisphère sud, entraine une circulation non freinée des masses d’air et des eaux. Ainsi, le climat de l'archipel est de type tempéré froid avec une moyenne annuelle de 4,4°C, de faibles écarts entre les saisons (une moyenne de 2° en hivers et 7° en été), et des précipitations de pluie et de neige importantes. Mais le maître absolu sur ces terres désolées est le vent subantarctique qui souffle presque sans intéruption (350 jours/an).

Cet archipel subantarctique fut découvert en en février 1772 par le Quimpérois Yves de Kerguelen.
Depuis leur découverte, les Iles Kerguelen surnommées « les îles de la désolation » ont vu se succéder les premiers aventuriers, les chasseurs de phoques, les industriels de la mer et aujourd’hui les expéditions scientifiques. Une base scientifique permanente, Port-aux-Français, a donc été installée en 1950 à l’abri dans le golfe du Morbihan.

 

Base de Port-aux-Français,

Position (49°21'S - 70°13'E)
Température moyenne en été : + 7°C
Température moyenne en hiver : + 2°C

 

Les bâtiments de la base scientifique de Port-aux-Français constituée de logements, laboratoires, etc., occupent une surface de 9 000 m². Le site d'implantation de la station a été choisi en raison de sa position abritée des vents et pour les conditions de mouillage au sein du golf du Morbihan.
Kerguelen est desservie par le Marion Dufresne qui part de La Réunion, à 3.490 km. La durée du trajet est d'une dizaine de jours.
L'effectif de la base est généralement de 60 personnes pendant l'hivernage et peut atteindre 120 personnes en campagne d'été.

Vous pouvez suivre la météo de Port-aux-Français sur le site de Météo France
http://monde.meteofrance.com/monde/previsions?MONDE_PORTLET.path=previsionsvilleMonde/61998

 

Posté par pix_nature à 18:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2011

La Grande nouvelle

Cela fait quelques mois maintenant que j’ai appris ma sélection pour participer à la 62ème mission sur le district de Kerguelen, dans les Terres Australes et Antarctiques Françaises. Après une visite médicale très complète, des vaccins, un entretien psychologique, etc, les résultats sont « sans anomalie ». Je suis déclaré en « bon état général » et « apte à travailler en Terres Australes ». Me voila donc parti dans ce qu’on pourrait appeler une formidable aventure humaine, personnelle, scientifique et naturaliste.

Durant plus d’une année, lors de la 62ème mission, je vais participer sur place avec à deux programmes de recherches encadrés par l’IPEV (Institut Polaire Français) et menés par des chercheurs du CEBC-CNRS (Centre d’Etudes Biologiques de Chizé - www.cebc.cnrs.fr).

 Le programme 109 Ornitho-Eco :
Les oiseaux et mammifères marins sont utilisés comme indicateurs des changements globaux qui affectent les écosystèmes de l’océan austral. Ainsi, les populations de 25 espèces de prédateurs supérieurs, comme les albatros, manchots, pétrels, prions ou encore les éléphants de mer, sont suivies depuis 50 ans pour certaines. Les informations individuelles à long terme sont utilisées pour comprendre les processus par lesquels le climat affecte les écosystèmes marins et pour faire des prédictions sur les futurs effets des changements climatiques. Le programme intègre également l’effet des pêcheries afin de proposer des mesures de conservation.

 Le programme 394 Oiseaux plongeurs :
L’objectif concerne l’étude des conséquences de la variabilité climatique sur des chaînes alimentaires majeures via l’étude en mer de prédateurs marins. Ces espèces sont également utilisées comme plates-formes d'investigation océanographique. On s’intéresse donc à l’écologie alimentaire à court et à long terme du manchot royal, du gorfou macaroni, du cormoran de Kerguelen et du manchot papou.

 
Mes déplacements et mes activités sur l’île seront déterminés par les protocoles de ces programmes et donc rythmés par la phénologie des oiseaux.

 

Posté par pix_nature à 19:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

La Préparation

Arrivé au CEBC de Chizé (79) le mardi 16 aout 2011 au matin, j’ai le plaisir de retrouver quelques têtes connues dont Franck avec qui j’avais passé la visite médicale à Paris quelques mois plus tôt qui est l’OrnithoCro (Ornithologue à Crozet). Je fais également la connaissance d’Elodie et Thibaut (OrnithoKer avec moi) ainsi que quelques jours plus tard d’Agnès (OrnithoTA). Nous passerons sur place deux moi de contrat préparatoire à l’hivernage. Au cours de cette préparation, nous ferons également la connaissance de Jérem l’Ornitho d’Amsterdam.

 

Au menu de cette préparation : bibliographie sur l’écologie des espèces, familiarisation avec les protocoles scientifiques, mise en ordre du calendrier d’hivernage, préparation des malles.

 

Cette préparation doit être terminée pour le 13 septembre 2011. En effet, elles ne partiront pas avec nous. Elles doivent être acheminées jusqu’à la réunion par voie maritime. Alors seulement elles seront chargées sur le Marion Dufresne et prendront la mer pour les îles subantarctiques. Cependant cette année elles n’arriveront pas sur base en même temps que nous mais en décembre. Il faut donc tenter de ne rien oublier. En effet, sur place pas de supermarché. Et là le casse-tête commence… Evaluer sa consommation pour les 16 prochains mois en dentifrice, brosse à dent, produits de toilette, etc.

 

 

12 septembre 2011

Les malles sont presque prêtes. Il ne reste plus que la pesée… et attention au kilo de trop ! Une fois quelques ajustements de dernières minutes effectués, les malles sont enfin prêtes. Dernières photos souvenir avec nos malles que nous ne reverrons que en décembre… Enfin on espère.

 


Les Ornithos VSC 2012
Agnès (TA)
Moi-même (Ker) - Franck (Cro)
Jérem (Ams)
Thibaut (Ker) - Elodie (Ker)

 

13 septembre 2011

Elles sont prête pour le transporteur qui va les emmener à Brest jusqu’au locaux l’IPEV.


Ça en fait du matériel...

 

 

14 septembre 2011

Dans notre préparation nous avons également une journée de formation escalade. Cette journée est surtout essentielle pour les districts de Cro et Ams, mais ça ne peut pas faire de mal. Surtout quand ca se passe  dans un beau cadre comme la Forêt de Mervent (86) sur Pierre Blanche et par une belle journée ensoleillée de septembre.

Nous voyons les quelques nœuds de base, différentes méthodes de descente en rappel et autres techniques pouvant servir sur le terrain.


Franck débute sa première descente


Agnès améliore sa technique d'ascension sur 1 corde

 

Ce mois et demi de préparation est passé à toute vitesse. Nous ne faisons que parler du travail qui nous attend là-bas. Nous commençons à connaitre la carte IGN, à situé les sites de nos manipulations, à se faire une idée concrète du travail qui nous est demandé là-bas. Nous attendons avec impatience de pouvoir mettre des images en face de chaque nom qui revient.

Mais avant de partir, nous passerons notre dernière semaine (du 04 au 07 octobre) en métropole à Brest, dans les locaux de l’IPEV, pour le traditionnel « séminaire IPEV ». Nous y rencontrerons tout le personnel IPEV envoyé dans les TAAF pour 2011/2012. Nous partirons ensuite directement de Brest pour Kerguelen.

Posté par pix_nature à 21:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2011

Le grand départ

Nous somme le dimanche 03 octobre 11. Aujourd’hui je prends le train qui me conduira jusqu’à Brest et dans la foulé après le séminaire IPEV, je partirai pour Kerguelen. L’excitation monte mais il ne faut pas oublier de dire au revoir à toute la famille et aux amis (pardon à ceux que je n’ai pas vu en personne…). Après avoir bouclé une bonne fois les valises, me voila parti, chargé de 2 sacs bourrés à bloc de 20kg chacun...

Je prends donc le train en direction de Brest après avoir échangé un baiser d’au revoir sur le quai de la gare. Le voyage se déroule sans incident particulier malgré l’appréhension du changement de train à Montparnasse, chargé comme je l’étais. Certaines personnes font les gros yeux à mon passage.

Dans ce second TGV de paris à Brest je retrouve Elodie avec qui nous avons partagé le voyage rendant ces dernières 4h45 de trajet un peu plus supportables. Je vois que je ne suis pas le plus chargé de tous. ;)

Nous arrivons enfin dans la soirée à Brest. Quel plaisir de traverser ce quai de gare toujours aussi chargé. Il faut préciser que Brest est une gare en cul de sac. Et oui chose à laquelle je n’avais jamais réfléchi avant aujourd’hui. N’y voyez aucun sous-entendu…

C’est là que nous retrouvons Franck. Il existe décidément encore beaucoup plus chargé que moi !!!

Une voiture IPEV nous attend là pour nous conduire jusqu’à notre lieu d’hébergement durant le séminaire.

Posté par pix_nature à 11:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Le séminaire IPEV

Lors de cette semaine de séminaire du 04 au 07 octobre 2011, nous voyons les principes de la vie quotidienne sur base, les règles de sécurité. Nous avons également la présentation d’une partie des activités et programmes de recherches qui sont menés sur sites. Cela permet d’avoir un aperçut du travail des gens que nous allons fréquenter pendant une année.

Franck très attentif durant les présentations.

 

Nous faisons également la connaissance des autres VSC et personnels de l’IPEV qui comme nous partent dans les TAAF.

 

L’ensemble du personnel IPEV envoyé dans les TAAF pour 2011/2012.

 

 

 Pour nous, la petite famille des ornithos de Chizé, cette semaine est la dernière partagée tous ensemble avant d’être envoyés dans nos districts respectifs. Ce mois et demi passé ensemble, motivés par la même passion et la même envi fut très intense. Ainsi, pour Franck, Elodie, Thibaut et moi, vendredi à 10h nous partirons prendre l’avion à Brest pour commencer notre périple vers Crozet et Kerguelen.

Posté par pix_nature à 11:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2012

Canyon des Sourcils Noirs, du 19 au 24 déc 2011
































Posté par pix_nature à 03:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 janvier 2012

Ile de Mayes, du 24 déc 2011 au 02 janv 2012











Posté par pix_nature à 18:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juin 2012

Ratmanoff, du 05 au 10 fév 2012

Posté par pix_nature à 12:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Ile de Mayes, du 17 au 21 fév 2012

 
   

Posté par pix_nature à 13:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]